Ecologie

Inventaire de la biodiversité communale : du 15 au 31 octobre

8 octobre 2021 Mairie STMA

Inventaire de la biodiversité communale : observons les oiseaux migrateurs du 15 au 31 octobre

Nous vous invitons à participer à l’inventaire de la biodiversité communale, en observant les oiseaux migrateurs de grande envergure. Chaque automne, chassés par le froid, ces oiseaux migrent vers le sud en France, en Péninsule ibérique et en Afrique du Nord.

Inventaire bio diversité affiche

La grue cendrée (Grus grus )

Grue cendrée

La grue cendrée présente une silhouette élégante avec ses longues pattes fines et sa queue en panache. Son plumage est de couleur gris -cendré avec une bande blanche verticale le long du cou.  Sur le dessus de son crâne on peut observer une partie de peau nue rouge.

Son envergure est de 180 à 220 cm les ailes déployées.

Lors de la migration, les grues cendrées se font entendre avant d’être vues. Leur cri très sonore nous fait lever les yeux pour découvrir leur positionnement en V ou en W quand elles sont en grand nombre.

Grâce à cette position, elles profitent pleinement des tourbillons d’air créés par le congénère qui les précèdent tout en ajustant leur battement d’ailes pour rester à bonne distance les uns des autres.

Seul le premier  du groupe ressent de la résistance pour avancer ; c’est pourquoi elles se relaient à tour de rôle comme les cyclistes.

La grue cendrée vit dans les marais, les prairies, les forêts marécageuses, les tourbières… à proximité d’un point d’eau (lac, étang, cours d’eau).

Le milan  royal (Milvus milvus )

Milan royal

Le milan royal porte bien son nom, c’est un oiseau majestueux. D’une allure massive et d’une envergure allant de 175 à 195 cm.

Son plumage est brun-roux avec des stries noires ; tête grise, bec jaune à la base et gris à l’extrémité. Son ventre est roux , un panneau blanc sur le dessous des ailes, des pattes jaunes, serres puissantes.

Le milan royal est un oiseau migrateur partiel. Seules les populations qui vivent au nord migrent en automne vers le sud pour rejoindre les régions les plus chaudes. Les populations vivant au Sud du continent sont quant à elles sédentaires.

Le Milan royal migre en petits groupes. Ils recherchent alors  des ascendances thermiques grâces auxquelles ils prennnent de l’altitude en dessinant des grands cercles. Puis ils se laissent glisser en vol plané, les uns derrière les autres, jusqu’à la prochaine étape. Pour garder l’équilibre du vol, ils basculent leur queue d’un côté à l’autre en suivant les mouvements de l’air.C’est particulièrement spectaculaire chez le Milan royal.

Le milan royal vit dans les zones boisées, pâtures et zones humides d’Europe, du Maghreb et de l’ouest de l’Asie

Pour participez, deux possibilités

Notez vos observations sur www.faune-cher.org ou par mail à sebastien.brunet@nature18.org

Retrouvez l’ensemble des animations proposées par Nature 18


ActualitésEcologie

Ces actualités peuvent vous intéresser

[FOOTBALL] Match de coupe de France 5 ème tour pour le FCFSMV
Sport[FOOTBALL] Match de coupe de France 5 ème tour pour le FCFSMVLe Football Club Fussy St Martin Vignoux joue contre le Club de Vierzon Foot pour un match de 5ème tour dimanche 17 octobre à [...]
Inventaire de la biodiversité communale :  du 15 au 31 octobre
EcologieInventaire de la biodiversité communale : du 15 au 31 octobreInventaire de la biodiversité communale : observons les oiseaux migrateurs du 15 au 31 octobre Nous vous invitons à [...]
Inventaire de la biodiversité communale : observons les papillons jusqu’au 15 octobre
EcologieInventaire de la biodiversité communale : observons les papillons jusqu’au 15 octobreInventaire de la biodiversité communale : observons les papillons jusqu’au 15 octobre Nous vous invitons à participer à [...]